Des questions sur la réflexologie et l’hypnose ?

L’hypnose thérapeutique et la réflexologie : Des approches en santé intégrative

Qu’est-ce que la médecine intégrative ?

Le concept de la Médecine Intégrative (MI) est apparu dans les années 1990 aux États-Unis, notamment grâce aux recherches pionnières des docteurs David Eisenberg et Andrew Weil.
Cette nouvelle façon de concevoir les soins de santé prend en compte tous les paramètres qui influent sur notre santé : L’évolution des modes de vie, l’environnement, l’alimentation, l’activité physique, la gestion du stress ou du bien-être en général. Mais elle met également l’emphase sur la relation patient/docteur.
La médecine intégrative permet d’unir différents types de thérapies issues autant de la médecine conventionnelle que des thérapies alternatives. Ceci permet de donner des soins personnalisés selon le profil et les besoins du patient. On considère ainsi différentes approches ou traitements pour des patients souffrant d’un même problème, et ce, afin que chacun puisse être soigné selon ce qui lui convient mieux. Les médecines alternatives et complémentaires se conjuguent alors à la médecine conventionnelle dans un but de guérison rapide.
Dans cette démarche intégrative de la médecine, un travail de collaboration médicale est primordial afin de mettre en place une équipe interdisciplinaire autour du patient. Ceci permet de lui apporter tous les soins nécessaires relevant autant de la médecine occidentale que de la médecine alternative et complémentaire.
Au Canada et aux États-Unis, plus de 35 universités se sont regroupées au sein du « Consortium of Academic Health Centers for Integrative Medicine » avec un engagement de revoir leur programme d’enseignement de la médecine, et ce, afin d’y intégrer les approches complémentaires. Pour de plus amples information sur la médecine intégrative, je vous invite à consulter la réponse à la question Est-ce que la réflexologie et / ou l’hypnose thérapeutique viennent se substituer à mon traitement de médecine traditionnelle ou conventionnelle ?

Est-ce que la réflexologie et / ou l’hypnose thérapeutique viennent se substituer à mon traitement de médecine traditionnelle ou conventionnelle ?

Non, au contraire c’est un véritable complément. L’hypnose thérapeutique comme la réflexologie sont d’ailleurs des thérapies reconnues en médecine intégrative. Vous trouverez plus d’information sur la médecine intégrative dans la section Références.
La médecine intégrative est d’ailleurs de plus en plus utilisée en oncologie. Il est à souligner que de grands centres de traitements du cancer aux États-Unis offrent des traitements complémentaires et des programmes de médecine intégrative, et ce, depuis plus de dix ans. On peut citer l’hôpital Memorial Sloan Kettering de New-York, l’hôpital MD Anderson de Houston, l’hôpital Dana-Farber de Boston, l’Integrative Cancer Care Institute de Chicago et les cinq centres hospitaliers et cliniques américaines Cancer Treatment Centers of America. Au Canada, nous avons le Ottawa Integrative Cancer Center, le Canadian Integrative Cancer Center (Oakville, Ontario) et l’Integrated Health Clinic situé en Colombie Britannique.
Plus près de nous, au Québec, deux hôpitaux font également appel à la médecine intégrative : L’hôpital Maisonneuve Rosemont, par le Fonds CROIRE qui propose une assistance essentielle sur le plan émotif et des méthodes complémentaires aux traitements médicaux, comme l’hypnose, le yoga et la méditation; et l’Hôpital général juif de Montréal dans son Centre d’oncologie pulmonaire Peter Brojde. Ce centre fait appel à des philosophies intégrées et à des pratiques basées sur des données probantes tirées des médecines occidentales et chinoises traditionnelles. Aux traitements et interventions médicales viennent s’ajouter des thérapies axées sur la guérison dans le but d’optimiser le bien-être des patients, d’aider à soulager les symptômes et de réduire leur stress et celui de leur famille.
Ainsi au Centre d’oncologie pulmonaire Peter Brojde, où j’ai la chance d’offrir des sessions d’hypnose thérapeutique et de réflexologie depuis 2014, on retrouve les thérapies complémentaires proposées ci-dessous :

• Acupuncture et acupressure
• Réflexologie
• Massage thérapeutique
• Méditation consciente
• Exercices de réduction du stress et de relaxation
• Hypnose
• Qigong
• Visualisation et imagerie
• Cohérence corps-esprit

Pourquoi la réflexologie et / ou l’hypnose thérapeutique plutôt qu’une autre approche ?

L’important est que vous soyez à l’aise dans la démarche thérapeutique. Selon ce que vous vivez, une approche peut être plus adaptée à ce que vous visez à ce moment donné de votre vie. Suivez votre instinct. Vous êtes la personne la mieux placée pour faire le choix de ce qui correspond le mieux à vos besoins.

Combiner l’hypnose et la réflexologie est-ce possible ?

Dans le cas d’une séance combinant ces 2 soins, les bienfaits de la réflexologie sont amplifiés de façon notable. Cette combinaison est particulièrement conseillée lors d’épisode particulièrement intense dans une vie, pour n’en citer que quelques exemples de manière non exhaustive : Crise d’angoisse, d’anxiété, spasmes, dépression, burn out, préparation pré et post opératoire, amputation, traitement médical lourd (chimiothérapie, radiothérapie), grands changements de vie (travail, déménagement), périodes d’examens.

Et si j’ai déjà entrepris une démarche thérapeutique (par exemple en acupuncture) est-ce que je peux entreprendre une démarche thérapeutique en réflexologie et / ou en hypnose thérapeutique également ?

Oui, tout à fait. Toutefois, je conseillerai pour la réflexologie d’attendre quelques jours entre les différentes séances pour ne pas entraver le travail de chaque approche et ainsi pouvoir profiter pleinement de ses bienfaits. À noter que cette recommandation ne s’applique pas à l’hypnose.

Si les émotions influencent notre bien-être et notre santé, est-ce que l’hypnose et/ou la réflexologie peuvent m’aider à mieux les gérer ?

« Le stress est l’ensemble des réponses d’un organisme soumis à des pressions de la part de son environnement(…).Il s’agit d’une séquence complexe d’événements provoquant des réponses physiologiques, biochimiques et psychosomatiques.(…)Plus de 1400 réactions chminiques dans notre corps résultent des effets du stress. Trois grandes hormones clés du stress sont à la source même ou sont les facteurs aggravants de la plupart de nos maladies. Ces grandes hormones sont le cortisol, l’adrénaline et l’aldostérone.» Et le stress augmente également les protéines inflammatoires, autant de facteurs générés par le stress qui viennent altérés le travail visé par les traitements médicaux.
En ce sens, l’hypnose thérapeutique comme la réflexologie peuvent vous aider à mieux bénéficier des bienfaits des traitements médicaux en réduisant voir en éliminant le stress. Respecter et maintenir la biochimie du corps par une meilleure gestion du stress et de l’anxiété permet ainsi aux traitements de mieux atteindre leur cible en réduisant les éventuels effets secondaires.
Il est à noter la relaxation et la méditation sont préconisées en médecine intégrative, qui est de plus en plus utilisée en oncologie.
Dans son livre Le pouvoir anticancer des émotions, l’oncologue Dr Christian Boukaram souligne qu’ « Il n’y a pas de recette miracle pour le bien-être, et seuls les traitements médicaux peuvent mener à la guérison. Le bien être peut diminuer les douleurs et les effets secondaires des traitements, améliorer l’adhérence au traitement, jouer sur les habitudes de vie ou intervenir dans les processus d’autoguérison du corps (en anglais, healing), mais il ne peut pas guérir un cancer. »
En somme, des changements d’habitudes, de mode de vie ou de pensées peuvent être requis sur le chemin du mieux-être. Pour cela, l’hypnose thérapeutique et la réflexologie sont des approches efficaces pour vous aider à atteindre cet objectif.

J’ai déjà essayé par le passé sans être conquis(e). Est-ce que ça vaut le coup de renouveler l’expérience avec un autre thérapeute ?

Pour l’efficacité de la démarche thérapeutique, une étroite collaboration et un lien de confiance doivent s’établir entre le patient et son thérapeute. Il est donc nécessaire de se sentir à l’aise avec son thérapeute. Il vous revient de choisir le thérapeute qui vous convient le mieux. Et il faut aussi considérer que les besoins peuvent changer au courant de la vie.

Faire la lumière sur certaines légendes urbaines et mythes

Est-ce que la pratique de l’hypnose ou de la réflexologie relève de pouvoirs spéciaux ou d’ésotérisme ?

Non. Je n’ai pas pouvoirs spéciaux. Et ni la pratique de hypnose thérapeutique ni la pratique de la réflexologie ne relève de l’ésotérique. J’ai une formation professionnelle certifiée dans ces deux approches, et ma pratique s’exprime dans le respect du code de déontologie. De plus, l’utilisation de ces méthodes ancestrales reconnues ont fait leurs preuves. La réflexologie trouve ses racines dans la médecine traditionnelle chinoise, au même titre que l’acupuncture. Mais l’utilisation de la réflexologie se retrouve aussi dans l’Égypte ancienne et dans bien d’autres cultures. Voir la section Histoire de la réflexologie de mon site internet.
Quant à l’hypnose, elle était déjà utilisée dans les temps anciens par les chamans qui étaient considérés comme les médecins de l’époque. Voir la section Histoire de l’hypnose de mon site internet. L’hypnose était déjà reconnue pour sa capacité à favoriser la guérison les maux de l’esprit comme ceux du corps. On peut souligner l’anesthésie hypnotique qui est maintenant couramment utilisée et a largement fait ses preuves. Plusieurs bénéfices sont en effet reconnus à cette technique : l’amélioration du confort du patient lors de l’opération, une diminution de l’anxiété et de la douleur, une diminution des médicaments administrés, une optimalisation des conditions chirurgicales, ainsi que récupération plus rapide du patient après l’opération. Ce que je peux attester pour l’avoir moi-même vécu avec mon grand-père Voir la section Biographie de mon site internet.

J’ai peur de l’hypnose, peut-on me faire faire de quoi qui irait à l’encontre de mes valeurs et de mes principes ?

Toute consigne qui choquerait vos valeurs et vos principes serait immédiatement refusée et cela pourrait vous sortir de la transe hypnotique. On ne peut donc pas « contrôler » vos facultés mentales sans votre accord. Vous conservez toute votre conscience morale et jouissez toujours de votre libre arbitre. L’hypnose ne peut être faite contre votre volonté.
Dans le cadre d’une séance avec moi, on parle ici d’hypnose thérapeutique et non d’hypnose de scène.
Le but de l’hypnose thérapeutique est de vous aider à atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé, et de vous aider à éliminer les tensions qui entravent l’atteinte de cet objectif. Pour ce faire, l’hypnose thérapeutique favorise la réception et l’activation de suggestions. Elle vise à vous aider à reprendre le contrôle de votre vie, et ce, autant sur le plan physique que sur les plans affectif et émotionnel.

Est-ce que je me souviendrai de quelque chose suite à une séance d’hypnose thérapeutique ?

On ne dort pas en état d’hypnose. L’état d’hypnose est un état de conscience modifiée, un état de conscience paradoxale où le patient demeure toujours conscient de ce qui se passe. À un moment donné votre inconscient devient accessible. La barrière de votre conscient se lève, ce qui permet une amélioration très rapide vers l’objectif visé, et des suggestions thérapeutiques vous sont alors données. C’est un peu comme si vous étiez un poste de radio ou de télévision capable de capter 2 ou 3 canaux, et qu’en état d’hypnose, le poste devient capable d’en capter bien davantage, de meilleure qualité, et en « haute définition ».

Il parait qu’on peut expérimenter l’état d’hypnose à notre insu dans notre quotidien, est-ce vrai ?

La majorité d’entre nous expérimente régulièrement une forme légère de transe hypnotique. Comment ? Cela peut arriver parfois lorsque, concentrés sur une idée ou une sensation, nous fassions complètement abstraction de la réalité environnante tout en poursuivant des activités comme marcher, jouer à un jeu vidéo, regarder un film, laver la vaisselle ou conduire la voiture… et rater la sortie de l’autoroute. L’état hypnotique peut donc survenir naturellement et régulièrement chez la plupart d’entre nous.

En savoir plus sur l’hypnose

En quoi est-ce que l’état altéré de conscience généré par l’hypnose thérapeutique pourrait m’aider ?

L’état altéré de conscience permet l’exploration de votre inconscient et donc, d’une certaine manière, de mieux vous connaitre et ainsi mieux répondre à vos besoins. Mieux se connaitre permet de puiser dans ses merveilleuses ressources intérieures que l’on retrouve ou que l’on découvre, selon les cas. Cela peut favoriser des prises de conscience qui s’inscrivent dans le champ des possibles, pour ainsi permettre des réalisations tant personnelles que professionnelles. Cela peut aussi permettre de lâcher prise. Pour plus d’informations sur ce que peut-vous offrir l’hypnose, Voir la section Hypnose de mon site internet.

Y-a-t-il des contre-indications en hypnose thérapeutique ?

Bipolarité, schizophrénie, profil psychotique.

Pouvez-vous me citer quelques études à propos de l’hypnose thérapeutique ?

Hypnose (également appelé l’hypnothérapie) a été étudié pour un certain nombre de conditions, y compris l’état d’anxiété (par exemple , avant que les procédures médicales ou des interventions chirurgicales), maux de tête, abandon du tabac , contrôle de la douleur, des bouffées de chaleur chez les survivants du cancer du sein, et le syndrome du côlon irritable : nccih.nih.gov/health/hypnosis

En savoir plus sur la réflexologie

En quoi la réflexologie s’inscrit-elle dans le cadre de la médecine traditionnelle chinoise ?

La réflexologie s’inscrit dans le cadre de la médecine traditionnelle chinoise, dans le sens qu’elle travaille à libérer l’énergie (chi) et à s’assurer de sa bonne circulation dans tout le corps. De l’énergie bloquée tendra à provoquer à terme des instabilités dans cette zone pouvant mener à des maux et/ou maladies avec des répercussions ailleurs dans le corps, car le corps cherchera à compenser. Les blocages d’énergie se traduisent tant au niveau physique que émotionnel. Un choc physique ou émotionnel peut ainsi impacter l’organe ou la zone du corps correspondant provoquant un blocage qui se retrouvera sur un point de réflexologie. En travaillant sur ce point, on libère l’énergie et ce n’est pas rare que la personne puisse sentir quand l’énergie se libère. Pour mieux illustrer mes propos je vous propose l’image suivante : L’énergie ou chi étant le flot de la circulation sur l’autoroute, l’autoroute étant les méridiens (les mêmes que l’on retrouve en acupuncture) et les zones de construction étant les blocages, là où le corps indique qu’il a besoin d’une attention particulière. Tant que les blocages ne sont pas libérés par le travail sur les points de réflexologie, la zone de construction ne permettra pas une circulation fluide sur l’autoroute, circulation qui sera ralentie ou voir même à l’arrêt dans certains cas.
Pour plus d’informations sur la réflexologie, Voir la section Réflexologie de mon site internet.

Y-a-t-il des contre-indications en réflexologie ?

Zone où il y a de l’inflammation, traumatisme des pieds, problèmes cardiaques récents, problèmes circulatoires (phlébite…), en début de grossesse, en cas d’infection des pieds (mycose, verrue…) pour la réflexologie plantaire.

Est-ce qu’une autre approche doit être utilisée préalablement à la réflexologie ?

Non, pas particulièrement. Toutefois dans le cas d’un accident, ou de tout événement aillant pu impacter la structure du corps d’un point de vue de l’ossature, je conseille de consulter une première fois en ostéopathie préalablement à une séance de réflexologie. Ceci permet souvent de réduire la durée des séances et de maximiser l’efficacité de chacune des approches. Pour mieux illustrer mes propos je vous propose l’image suivante : L’ostéopathie permet d’assurer que les fondements de la maison sont corrects, que les murs ne sont pas croches. Et la réflexologie s’assure que l’énergie ou l’électricité est bien répartie dans toute la maison et qu’elle circule convenablement dans toutes les pièces.

Est-ce que je dois me déshabiller lors d’une séance de réflexologie ?

Non, je travaille au-dessus des vêtements. Vous pouvez donc rester habillé. Il est par contre plus approprié de dévêtir les zones suivantes : Pieds, mains, tête, visage, oreilles.

Peut-on consulter en réflexologie en cas d’infections comme des champignons, mycose, verrue etc ?

Il est déconseillé de consulter en réflexologie en cas d’infections de type champignons, mycose, verrue. Préalablement à une séance de réflexologie, il est recommandé dans ce cas-là de consulter un spécialiste comme un dermatologue ou un podologue, selon le cas.

Pouvez-vous me citer quelques études à propos de la réflexologie ?

mattis libero id, leo. ut Nullam justo commodo libero. sit ultricies leo